infos-africa.fr

Bienvenue sur mon blog

 

le conflit kenyane

LE CONFLIT KENYAN

 

Après la décolonisation les colons occidentaux ont mis à la tête de chaque état africain un président, qui est là uniquement pour servir leurs intérêts  à l’exception des quelques-uns uns.

Voilà plus d’une cinquantaine d’année que la plus part des pays africains sont indépendants : mais au jour huit encore on assiste à des guères civil dans la plus parts des ce pays.

Ces conflits sont souvent présentés par les médias et les politiques comme de guères ethniques, tribale ou encore barbare.

C’est qui est totalement fausse, car à l’origine de chaque conflit en Afrique il y a un mouvement social, c’est ceux mouvements sociaux qui font peur à la classe dirigeante et il le détourne en guère civil.

En opposant la classe la plus pauvre les uns, aux autres.

C’est ce qui ce passe aujourd’hui au Kenya à l’origine de ce conflit il y a un vieux régime en place depuis des décennies à la tête le président actuel kibaki usus de l’ethnie majoritaire kiyou et de l’autre côté ODINGA chef de l’opposition lui appartient à, l’ethnie kikuyou minoritaire.

Après le départ des colons anglais le régime des kibaki a vendu les terres essentiellement aux kiyou tout en leur donnant le moyen financier ce qui dessert, les ethnies kikyou et les autres groupes minoritaires du pays de toute richesse.

Cette politique de faveur du régime n’est pas le fruit du hasard ou une quelle conque amour pour son groupe ethnique.

Mais elle a permit d’opposée les pauvres de différent groupe à s’entre tuer entre eux, que de revendiqué leurs conditions des vies qui est de plus misérable.

Car que sa soi le président KIBAKI ou l’opposant ODINGA leur but est le même c’est de détourné la colère des classes pauvre a leur faim, qui est de garde ou d’arrivé au pouvoir.

Voilà une déclaration du journaliste MILLECENT OGOUTTOU constate que ((depuis plus de quatre semaines, ce c’est seulement une catégorie des personnes à protester contre ce scrutin, pour dénoncer les fraudes se sont les pauvres parmi les plus pauvres, ceux qui n’ont pas de travail et ce qui n’ont pas des terres)) dit –il ((on ne voit que les membres d’une seule classe sociale commettre des violences, et accumuler de la rancune contre les tricheries de comptage ajout – il )). 

C’est cette classe prolétaires qu’utilise l’opposant ODINGA en détournant leur lutte contre le pouvoir et le système capitaliste en lutte ethnique.

En leurs faisant croire que leur vote pouvait changer leurs conditions de vies.

Voilà ce qui c’est passé au Kenya avec une croissance de 6% par an noté part la FMI comme un bon élève mais la classe pauvre na ! Jamais ni de près ni loin goûter le fruit de cette croissance.

 

 

Dans : générale
Par blindingunblogfr
Le 1 octobre, 2008
A 0:56
Commentaires : 0
 

Répondre

 
 

boumboumjames1 |
CHIHUAHUA-PASSION |
PEPITO mon dragon d'eau |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MES HUMEURS AU FIL DES JOURS
| laguyane
| grandir